Chaque année, il nous appartient de rappeler les drames d'Iroshima et de Nagasaki.Les puissances nucléaires veulent fire croire que la guerre nucléaire a changé. A présent, elles utilisent les bombes à uranium appauvri. Ettfet moind spectaculaire mais qui déciment les popultatons où ces bombes sont utilisées. Les USA rappellent les coyotes pour des guerres éoignées de leurs frontières car les vents ne tiennent pas compte des frontières et trop proches des USA, le danger n'est pas à exclure.

On ne parle pas d'Hiroshima

On n'écrit rien sur Hiroshima

On ne diffuse rien sur Hiroshima

On n'étudie rien d'Hiroshima

Il ne s'est rien passé à Hiroshima.1

 

Même lorsque les commandos imposent le silence

Rien ne peut empêcher le réveil des consciences.

L'angoisse des mondes se concrétise le 6 août 1945

L'apocalypse n'était plus science fiction

Et tel un cri sorti de la terre,

Des poitrines des hommes,

Des entrailles de la femme

Par-dessus les océans,

Par-dessus les montagnes

Par-dessus les volcans,

Il est une rumeur

Il est une pensée commune

« Plus jamais Hiroshima ! »

 

Ils étaient un peu plus de soixante dix huit mille

Le chiffre est donné. Au travers de la statistique

Ce sont des milliers de regards humains agonisants

Ce sont des corps liquéfiés dans l'asphalte brûlant

Ce sont les plaies béantes jamais cicatrisées

Ce sont les courses folles vers le fleuve Otha

C'est un chien qui hurle, figé, les pattes engluées

C'est la projection d'un homme sur une ruine2

Spectre hideux, témoignage d'une préexistence

C'est la folie d'un moment chaque jour répétée

La femme engrosséeausculte avec angoisseson sein

Et l'homme surveille la blessure prête à gonfler.

 

C'était une guerre

Non, c'était un anéantissement

Dachau n'est rien

à côté de la ville expérimentale.

C'était une expiation

Mais T'ien-tsin bombardée

La flotte de Pearl Harbor coulée,

La prise de Manille

Ne hantent pas les consciences humaines :

C'était dans la règle du jeu.

On va fleurir les tombes de ces gens-là

Leurs noms sont sur les monuments funéraires

Il n'y a pas de tombes à Hiroshima.

 

« La plus sensationnelle réussite scientifique de l'Histoire » a dit le Président

Un Pasteur a béni

l'avion porteur de l'engin

et a prié pour le succès de l'entreprise.

 

L'Eglise et l'Etat. Dieu et César

réunis dans un même complot

Mais on ne fait pas le procès

des puissants de la terre

Ils sont au-dessus des lois

Puisqu'ils sont la Loi.

 

Pourtant une rumeur gronde,

s'amplifie, se démesure

« Plus Jamais Hiroshima ! »

 

                                                                  « Les Imageries »

                                                     Prix Découverte Poésie 1970

                                                  2ème éd. J.Germain, Bordeaux.

 

1Selon « Le Courrier de l'UNESCO » (N° commémorant le 25e anniversaire d'Hiroshima). Le Gouvernement US a interdit d'évoquer la bombe d'Hiroshima dans les années qui suivirent l'explosion.

2Au Musée d'Hiroshima, on peut voir, sur un vestige de pan mural, l'ombre projetée d'un homme qui témoigne de sa présence lors de l'explosion.