Charles Carrère est né en 1928 à Saint-Louis du Sénégal, il vit désormais en FranceLannion) – sa seconde patrie. Charles Carrère est l’une des plus éminentes personnalités de la littérature francophone d’Afrique.

Il collabore aussi à plusieurs revues littéraires et figure dans de nombreuses anthologies. Il témoigne dans ses œuvres, tantôt intimistes, tantôt engagées, de sa profonde fidélité au mouvement de la Négritude, la grande révolution culturelle lancée après la guerre par Léopold Sédar Senghor.

Charles Carrère est vice-président de la Maison Internationale de Poésie de Bruxelles dont Arthur Haulot était le Président.

Bibliographie [modifier]

  • Océanes, Nouvelles Éditions Africaines,      1979
  • Lettres de Gorée, Ed.      Silex-ACTT, 1982
  • Mémoires de la pluie,      Ed. Euro-Editor, 1983
  • Insula, Ed. Euro-Editor,      1988
  • Noël pour Malaïka, Ed.      Simoncini, 1988
  • D’écume et de granit,      Institut Euro-Africain, 1988
  • Nouvelle anthologie de la poésie nègre et malgache, avec Amadou Lamine Sail, Ed. Simoncini, 1990
  • Mémoires d’un Balayeur suivi de Contes et Nouvelles, Ed. l'Harmattan,      1996
  • Hivernage, Ed. l'Harmattan,      1999

Prix littéraires et distinctions [modifier]

  • 1987 :      Premier prix de poésie mystique décerné par la Fondation Fernando Riello      de Madrid
  • 2001 :      Prix Léon Dierx attribué par la Société des      Poètes français
  • Grand Prix de poésie Lucian Blaga de Roumanie

Il est Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres.